Home
>
Explorer
>
Le chemin d'éveil
>
Introduction

Dharma,
Le chemin d'éveil

Notre mission est d'aider toutes les personnes à avancer sur leur chemin d'éveil -aussi appelé le Dharma dans la culture Bouddhiste-. Ce chemin constitue une expérience personnelle permettant d'atteindre la sagesse nécessaire pour nous détacher de nos souffrances et trouver la paix intérieure.
Il existe aujourd'hui de nombreuses pratiques et outils qui permettent d'avancer sur ce chemin de transformation afin de développer notre esprit, d'ouvrir notre vision et d'améliorer notre comportement pour mieux nous adapter à notre environnement.
Dharma, le chemin d'éveil de la conscience
Mahakala, La souffrance sans fin du Dukkha

DuKKHA, LA SOUFFRANCE

Le chemin de vie est douloureux, on ne peut mener une existence sans expérimenter la souffrance. C'est sur ce concept qui constitue le coeur de la pensée Bouddhiste que nous avons posé les based de notre communauté. Cette réalité décrite comme Dukkha signifie la douleur, la souffrance, l'insatisfaction et le mal-être.
Cette philosophie de vie se construit sur la pensée que le seul moyen de s'arranger avec notre souffrance est de la comprendre, de s'ouvrir à elle, de l'accueillir et de l'accepter comme faisant partie de nous avec compassion et amour.
La peur, la jalousie, la haine, l'arrogance, la fierté, la colère, l'illusion, l'avidité, l'agressivité, l'attachement, l'ignorance de la réalité et le manque de discernement sont toutes des manifestations de notre souffrance et sont à l'origine de presque tous les problèmes dans le monde.

Le véritable ennemi à combattre n'est pas à l'extérieur mais à l'intérieur de soi

Le Mount Kailash au Tibet (qui signifie crystal) est considérée comme la montagne la plus sacrée au monde. Chaque année des milliers de pèlerins entreprennent d'en faire le tour dans l'espoir de se libérer de leurs souffrances.

L'IGNORANCE

Toutes les expériences de souffrance ont leurs racines et leur source dans l'ignorance. Elles résultent de notre incapacité à comprendre et à percevoir la façon dont les choses existent réellement.
La douleur dans la vie est inévitable mais la souffrance dépend entièrement de l'interpretation que nous nous faisons de nos expériences. Il est important de comprendre que nous ne sommes pas définis par nos expériences.
L'une des causes principales de l'ignorance qui provoque la souffrance est l'attachement. Nous nous identifions à des émotions agréables ou désagréables et nous y finissions par y accorder une telle importance qu'elle nous donne l'impression de définir notre réalité.
L'une des particularités de l'ignorance consiste à concevoir les notions de bien et de mal, nous encourageant à aimer ou à rejeter. Ce phénomène nourrit notre avidité de vouloir posséder ce que nous aimons et détruire ce qui nous gêne, créant souvant des situations qui nourrissent nos souffrances.
Il en résulte un phénomène d'attachement à des choses ou des habitudes émotionnelles que nous estimons durables et que nous avons intégrées comme faisant partie de notre zone de comfort.
Nos habitudes émotionnelles ne peuvent pas se maintenir car elles sont construites sur des phénomènes transitoires ce qui rend leur nature temporaire par définition.

Unité

Une autre particularité de l'ignorance est de considérer les choses individuellement. Penser que nous sommes des entités indépendantes des uns et des autres, concrètes et totalement séparées.
En réalité nous sommes tous connectés, avec les autres êtres, mais aussi avec la nature et l'Univers. Nous sommes un. Une fois que nous pouvons en prendre conscience, nous pouvons développer un plus grand sens des responsabilités concernant nos choix et nos actes.
La plupart des plus grands physiciens du 20e siècle étaient alignés sur cette idée de l'existence d'une seule conscience collective.

samsara, les cycles de la vie

La philosophie Bouddhiste décrit le cycle des existences comme le Samsara. Le cercle incessant de la souffrance en constante corrélation.
Samsara ne signifie pas seulement l'apparition de la vie dans ce monde suivie de la mort, mais inclus également notre existence présente, durant laquelle nous vivons à chaque instant le cycle des morts et des renaissances. À chaque moment, quelque chose que nous vivons meurt et une nouvelle situation renaît. L'enfant que nous étions meurt pour devenir un adolescent, ensuite un adulte, ensuite une personne âgée.
L'objectif des enseignements Bouddhistes est de nous aider à nous libérer du Samsara.
D'un jour à l'autre, nous éprouvons des moments de plaisir intense, nous subissons des moments des moments de grande souffrance -physique ou morale-. Durant notre vie, nous ne cessons de passer du paradis à l'enfer, de l'enfer au paradis, en trimballant notre fardeau d'insastisfactions.

LIBERTÉ

Tant que nous choisissons de rester conditionnés et que nous persistons dans l'ignorance, nous demeurons piégés dans la souffrance. Au travers de notre communauté, nous souhaitons apporter des solutions qui permettent de rompre avec les pièges et les automatismes de ces habitudes émotionnelles qui entretiennent notre souffrance.
Quelle que soit notre condition, nos expériences ou encore nos origines, nous disposons tous des capacités pour faire le choix de nous échapper de ce cycle ou d'y rester prisonnier. Pour ce faire nous ne devons pas changer de vie, mais seulement changer notre esprit, notre Noös.